Économie, Communication, Société

Hay Day : aidez-le à se faire un maximum de blé

Récemment à la télévision, j’ai vu les publicités pour le jeu de gestion de ferme sur tablette et mobile Hay Day. Tout comme le concurrent FarmVille, le principe du jeu est très simple, il suffit de gérer sa propre ferme. Le jeu est développé par Supercell, le même qui a mis en ligne le jeu Clash of Clans. L’argent virtuel du jeu se divise en deux catégories. Il y a les pièces en or, ce sont les pièces de tous les jours pour acheter du matériel, des animaux et tout le tralala. Puis les diamants qui sont un extra, afin d’avancer plus rapidement dans le jeu.

Comme tout jeu sur tablette ou Facebook, le jeu se joue par étape. Tout n’est pas disponible dès le départ, les items manquants se débloquent au fur et à mesure de la partie en montant de niveau. Tandis que les premiers items coûtent une dizaine ou une centaine de pièce d’or, quand les niveaux augmentent de plus en plus, les items coûtent de plus en plus cher et peuvent atteindre des milliers, voire des dizaines de milliers. Pour avoir un peu d’argent, il est possible de réaliser les commandes des clients virtuels des alentours. Étonnamment, la plupart du temps, ils demandent des produits qui sont disponibles qu’au(x) niveau(x) d’après. Ainsi pour gagner un peu d’argent, il est difficile de le faire grâce aux commandes des clients. Ainsi, pour faciliter accélérer le jeu, il est possible d’améliorer le jeu avec des diamants. Ceux-ci s’obtiennent en réalisant des missions ou en ayant des récompenses. Néanmoins, les missions et les récompenses sont rares. Pour en obtenir plus, il faut payer pour cela. Il est également possible de regarder des publicités durant cinq fois, afin de gagner cinq fois un item pour améliorer sa ferme. Car avec les items, il est possible d’agrandir la grange (où sont stockés les items) et la silo (où sont stockés les récoltes du potager).

Au final, il est possible d’avancer dans le jeu sans utiliser le moindre diamant, mais cela s’avère très difficile. Lorsqu’on achète des diamants ou des pièces ou que l’on regarde une publicité, c’est de l’argent (réel) qui arrive dans les caisses de Supercell. Cela  a du faire son effet, car Hay Day a été lancé en 2012 sur IOS et en 2013 sur Android. Et les publicités télévisuelles sont apparues en 2014. Sans ces publicités, je n’aurai pas fait cet article, moins de personnes auraient sûrement joué au jeu, et moins de revenus dans leur chiffre d’affaires. Tandis que là, avec les publicités, certes cela coûte, mais avec un gain de notoriété, sûrement de nouveaux joueurs, de nouveaux joueurs qui voudront investir de l’argent pour améliorer plus vite leur ferme et donc redonner de leur argent à Supercell. Supercell qui pourra de nouveau faire de la publicité pour asseoir sa notoriété. King et son Candy Crush Saga ont la même optique ; ce sera sûrement pour un prochain article.

Publicités
Par défaut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s