Société

L’Europe du futur vue par le passé

Pour beaucoup l’Histoire se raconte de manière linéaire sur une frise chronologique. Pour d’autres, moins nombreux, elle se raconte sur un cercle ; l’Histoire ne serait qu’un éternel recommencement. Pour d’autres encore, celles-ci se présente sur un modèle en forme de maille. Ce modèle regroupe les deux précédents ; il y a toujours la linéarité qui permet d’avancer et les boucles qui permettent de dire qu’il y a une redite dans l’Histoire. Je précise que malgré les efforts pour expliquer, les termes exactes -s’il y en a- me sont inconnus. Je m’en excuse d’avance.

Quel est le point commun entre Jules César, Bonaparte Napoléon et Adolf Hitler ? Mis à part le fait qu’ils soient tous les trois Européens, tous ont tenté d’élargir leur nation à travers l’Europe. Si bien que Napoléon avait pour modèle Jules César.

Comment était la France avant son uniformisation ? La France était répartie en provinces. Chaque province avait sa langue, son territoire, son unité de mesure, son identité. Ainsi un Parisien qui se rendait à Lille, à Brest, à Strasbourg, à Bordeaux ou à Marseille avait beau rester en France, il arrivait dans un autre monde. Il ne comprenait pas la langue. Depuis la France a créé les départements, à imposer le Français et j’en passe. On se retrouve donc avec un pays unifié. De nos jours, personne n’aura à l’idée d’expulser une partie de la France parce qu’elle est en faillite. Même sans le savoir la France est solidaire avec elle-même.

De nos jours rares sont ceux qui n’apprécient pas de parler la même langue de Lille à Perpignan et de Brest à Strasbourg. Même si certains conservent leurs coutumes locales, la France reste la France. Le français reste la langue officielle, le 14 juillet reste le jour de la fête nationale et la Marseillaise reste le chant patriotique national. Il n’existe plus de disparité linguistique, métrique.

Et si nous faisions pareil avec l’Europe ? Toutes les nations ont tenté de s’agrandir au fur des années, « l’Europe » peut permettre de créer une grande entité. Pour cela il faut effacer certains pans de la culture de certains pays. Comme on a vu au dessus, la France s’est construite en effaçant les différences culturelles. Une véritable entité Europe redessinée avec une langue unique et commune et une seule capitale. On aurait ainsi un grand pays s’étalant de Lisbonne à la Laponie en passant par les îles grecques.

Utopique ? Je pense.

Par défaut